C'est après une plongée dans des conditions difficiles, avec peu de visibilité, un courant du diable, et la crainte de ne jamais retrouver son bateau, que l'équipe du Seayos s'est interrogée sur la possibilité d'avoir un GPS sous-marin adapté aux plongeurs. Le problème soulevé rapidement fut celui de l'impossibilité qu'ont les signaux GPS de se propager sous l'eau. Une recherche a été effectuée pour recenser les systèmes proposés aux plongeurs sous-marins pour se localiser. Nous avons remarqué que les rares solutions proposées fonctionnent grâce aux ondes acoustiques avec la présence d'une voire plusieurs balises de surface. L'une des limites de ce type de produit est atteinte lors qu'il s'agit de faire une plongée du bord, où il paraît peu facile de laisser la balise sur la plage.

   Nous nous sommes alors mis en tête de trouver un système de localisation autonome, dont chaque binôme pourrait être équipé de manière indépendante. L'idée fondatrice est née au cours d'une discussion passionnée sur la plongée lors d'un repas en septembre 2015. Elle est cependant restée en veille pendant deux ans à cause de contraintes diverses, notamment professionnelles, et ce n'est qu'en novembre 2017 que le projet a refait surface. Tout s'est ensuite très vite enchaîné avec le dépôt d'un brevet français, puis international, couplés par le dépôt de la marque Seayos®. S'en est suivi de nombreuses séances de brainstorming puis est venu le moment des premiers prototypes qui nous ont menés jusque là où nous en sommes aujourd'hui.